Les 10 et 11 décembre 2016, nous avons eu la chance d’être programmé au Théâtre du Passeur

notre partenaire au Mans.

Jacky Boiron le directeur nous a accueilli par l’intermédiaire d’Yves Baot de la compagnie des Transports.

Cette salle de 50 places convenait tout à fait à notre pièce La Balance et les retours ont été super…

Merci à eux et à très bientôt.

Ci dessous une critique du spectacle …

 

Ça balance grave !

Ce soir là, la balance musicale d’avant le concert se transforme en ring.Crochet du droit, uppercut du gauche, invectives acerbes … le trio
de musiciens(nes) va mal. Au gré des mots, des jeux de mots tueurs, les fragiles équilibres jusque là tenus se fissurent, le sillon des règlements de comptes se creusent, le sanglant pugilat se déploie dans un chaos irréversible. Bizarrement, la salle jubile et rit de bon coeur. Elle roule à fond au bord des gouffres
ainsi ouverts. L’excellence des trois comédiens(nes) n’y est pas pour rien dans cette adhésion étonnante du public au pire. Hommage aussi à Gérard Guéguen
l’auteur de la pièce et donc des dialogues espiègles et percutants vont bien au delà des cynismes actuels. L’énigme du début perdure jusqu’à la surprise de l’ultime fin. Le public devenu légataire de ce final surprenant signe par ses applaudissements généreux son entière approbation.

Yannick Lefeuvre, conteur.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *